Rechercher
  • Emilie Jiminiga

2021 Da m'a dit rebondit


“C’est impossible dit la fierté, c’est risqué dit l’ expérience, c’est sans issue dit la raison, essayons murmure le cœur.”

C'est avec cette Maxime de William Arthur Ward que je voudrais introduire la 10ème newsletter de Da m’a dit.En effet, ne dit-on pas que notre cœur est le siège de nos émotions? N'est-ce pas de là que vient notre désir de faire ou de ne pas faire ? La pandémie a impacté les entreprises à plus forte raison l’action humanitaire, à un tel point qu'il a freiné nos élans de solidarité envers les plus démunis. Le monde entier s’interroge sur l’avenir et cette peur du lendemain nous empêche de nous projeter.


Da m'a dit a fait le choix de continuer à soutenir les plus démunis car ils sont doublement impactés par cette pandémie. Bien que nous ayons connu quelques turbulences je voudrais partager avec vous les points forts de l' année 2021 qui constitueront un levier pour 2022. Nous espérons transformer nos faiblesses de 2021 pour en faire des opportunités majeures pour l’année 2022

 

À l’aube de cette nouvelle année, voici le bilan de l’année qui vient de s’écouler:


AU TOGO

Les actions autour du projet initial qui est la prévention des maladies infantiles et les actions éducatives en direction des familles se sont poursuivies tout au long de l'année.


Séances de vaccination contre les maladies infantiles :

Tous les 3ème vendredis du mois a lieu au centre en partenariat avec la direction préfectorale de la santé qui rend disponible l' infirmier et son équipe pour réaliser en stratégie mobile les vaccinations au centre Da m’ a dit de Yokele. Au cours de cette année, 555 enfants de moins de 3 ans ont reçu les vaccins contre la tuberculose la diphtérie la coqueluche la poliomyélite le tétanos et la rougeole soit une moyenne de 51 enfants par mois. Pendant ces séances de vaccination l' équipe du centre a sensibilisé les parents sur les thématiques suivantes :

  • Les bienfaits de l’allaitement maternel

  • La diversification alimentaire

  • Le syndrome du bébé secoué

  • Comment se protéger du paludisme

  • L' importance de la planification familiale

Il est à noter qu’ un bon nombre de ces mamans ont en moyenne 18 ans, ce qui nous amène à réfléchir davantage sur la prévention des grossesses précoces en milieu rural. De plus nous avons constaté que plusieurs mamans viennent de 10km à la ronde pour faire vacciner leur bébé ou participer à nos ateliers, Il nous faut accentuer nos séances de sensibilisations en allant à la rencontre des populations; ceci motive davantage le projet Da m’a dit mobile.

Le café Nutritionnel

Ce projet mensuel, réalisé en partenariat avec l’ONG. RADI a 2 objectifs principaux dont le premier est de répondre aux besoins nutritionnels des familles à travers la confection de repas équilibrés et peu onéreux, pour le bien être familial. Il s' agit également de réunir les femmes autour d’ une activité de partage de savoirs qui pourrait leur servir d’activités génératrices de revenus si elles arrivent à les développer dans leurs communautés respectives. Au cours de cette année 107 femmes ont participé à ces séances soit une moyenne de 9 par mois

Les thématiques abordées lors de ces séances sont :

  • Hygiène du cadre de vie (fabrication de savon liquide pour l'entretien de la maison

  • Comment prévenir le paludisme en évitant les eaux stagnantes, les ordures ménagères près des habitations ;et en dormant sous les moustiquaires.

  • Comment avoir une alimentation équilibrée avec le panier de la ménagère en tenant compte des équivalences dans les différentes familles d’aliments.

  • Les effets d’une alimentation saine sur le développement de l’enfant

  • Sensibilisation sur le Covid 19 et respect des gestes barrières.


Malgré l’intérêt que portent les femmes à ces activités et groupes de discussion, l’éloignement de leurs domiciles du centre rend difficile leur assiduité. La Da m’a dit Mobile pourrait résoudre en partie ce problème.


Séances de dépistage du diabète et de l’hypertension


Au cours de cette année nous avons manqué de bandelettes pour réaliser de nouveaux dépistages de diabète en masse, néanmoins, les personnes qui avaient été dépistées les années précédentes et dont les résultats ont entraîné une prise en charge médicale par le dispensaire ou l'hôpital continuent à venir faire leur contrôle mensuel.


La bibliothèque /ludothèque


Nous avons accueilli 1144 enfants et adultes dans notre secteur culturel au cours de cette année; soit une moyenne de 110 visiteurs par mois. Tous les élèves du canton de Yokele qui le souhaitent y ont accès. Notre bibliothèque offre plus de 1500 ouvrages de tout genre (manuels scolaires, livres loisir ,bande dessinée ,spiritualité et philosophie des romans ainsi que des jeux éducatifs et traditionnels (Scrabble puzzle Awale Ludo mikado uno etc…) Notre centre culturel offre des opportunités de rencontre des jeunes et des enseignants autour de séances d’interventions et de débats sur les thématiques du bien-être social et de santé publique. Ce sont des moments d'échanges, riches en culture. Le retour que nous avons des établissements scolaires est plutôt positif : les enfants qui fréquentent la bibliothèque ont un bon niveau scolaire. C‘est d'ailleurs de cette observation qu' est né le projet APEJA. Les enfants qui habitent dans les villages plus retirés ne peuvent malheureusement pas profiter de notre infrastructure. Da m’a dit Mobile pourrait servir également de bibliobus pour permettre un accès aux livres à tous.


Les partenariats : une ouverture vers d'autres associations Nous avons au cours de cette année créé un nouveau partenariat avec l’ONG. SAVOIR qui est implanté depuis une vingtaine d'années à Kpalimé et dont les objectifs sont dans le domaine sanitaire axés essentiellement sur la prévention contre le VIH sida. Nous avons en commun ce volet prévention; c'est ainsi que ce 1er décembre nous avons pu célébrer ensemble la journée mondiale du sida dans l‘enceinte du centre Da m’a dit, touchant un bon nombre de jeunes du collège de Yokele. Nous avons développé notre partenariat avec l'ONG RADI à travers le café nutritionnel; ainsi qu’avec la plateforme des associations du Kloto ce qui a permis à nos employés de bénéficier des formations dispensées aux associations pour renforcer leurs capacités. Nos partenaires Revenir Autrement et New génération nous ont permis de poursuivre cette année encore le projet APEJA (Accompagnement et Pérennisation de l Éducation de la Jeune Adolescente) Ce projet initié en 2020 consiste à encourager la scolarisation des jeunes filles en les poussant à l’excellence à travers le soutien matériel et logistique que nous leur apportons. Pour 2022 notre antenne de la Meurthe-et-Moselle Da m’a dit 54 en collaboration avec l'association Dynamo a rejoint cette cause en s'engageant à mettre à la disposition de ces jeunes filles des vélos pour faciliter leur déplacement de leur domicile au lycée.




Voyage au Togo

Gérer cette association à distance demande une vraie organisation et l'immersion dans le village est plus qu’une nécessité. Du 5 septembre au 3 octobre j'étais au Togo pour rencontrer les partenaires, évaluer, encourager et former l'équipe. Revoir le budget lié aux besoins financiers du centre, organiser ou planifier notre Assemblée générale Ordinaire, recruter un coordonnateur et réorganiser le conseil d’administration local. L’ engagement de Mr Jacques AKPATON comme administrateur bénévole du centre a été pour nous un réel soulagement car ses compétences en matière de gestion administrative et financière constituent une plus value inestimable pour Da m’a dit Togo.

Ce voyage a été également l'occasion d’organiser une table ronde sur l'éducation des jeunes adolescentes; moment idéal pour remettre en présence du Préfet de Kloto et du Docteur Djoffon Jeannine la présidente de Da m’a dit 54 les kits scolaires à nos 32 adolescentes lauréates du projet APEJA.


EN FRANCE


Une des répercussions du Covid 19 a été la rupture des liens sociaux. Nos rencontres habituelles se sont résumées à quelques réunions en ligne perdant toute chaleur humaine et entraînant de facto la démission de quelques membres qui avaient peur, à juste titre, de se projeter dans un avenir incertain.


En mars 2021, le département de l' Essonne a lancé un appel à projet pour lequel nous répondions aux critères. Nous avons tenu une assemblée générale extraordinaire pour valider la soumission du projet Da m’a dit mobile.

Le 6 juin 2021 s’est tenue notre Assemblée Générale Ordinaire au feu de camp de Viry. Cette date avait été initialement retenue pour un barbecue dans le but de fédérer l’équipe qui, hélas a été annulé pour respecter les mesures liées à la prévention du Covid. Lors de cette AGO nous avons élu un nouveau conseil d'administration et procédé au changement de l' adresse de domiciliation de notre association. Merci désormais d' adresser vos courriers à l' adresse suivante :


Association Da m’a dit

S/c Mme JIMINIGA Émilie

32 Rue Francœur 91170

Viry Châtillon


Le 5 septembre 2021 nous avons comme chaque année participé à la fête des associations de Viry Châtillon. Ce fut un moment convivial où nos bénévoles se sont rendus disponibles pour tenir le stand sur la journée et ont réalisé un montant de 200 euros de ventes solidaires.



Au début du mois de Novembre, nous avons reçu le retour de la demande d’appel à projet pour laquelle nous avions soumis en Mars le projet Da m’a dit Mobile. Nous n’avons malheureusement pas reçu la subvention du département, cependant le projet avait suscité l’engouement de plusieurs membres de l’association et des dons spécifiques représentant 50% du budget ont même été faits pour appuyer ce projet.


Nos perspectives pour 2022

Le 27 Novembre 2021 s’ est tenue en présentielle notre première réunion de Conseil d' administration. Les points suivants ont été retenus lors de ce conseil d’administration :

  1. Lancer le projet Da m’a dit mobile bien que la subvention ne nous ait pas été accordée. Afin de ne pas mettre l’association en péril nous avons opté pour démarrer ce projet Da m’a dit mobile avec le véhicule que possède déjà l’association au Togo ; ce serait un test qui permettrait de voir si ce projet est viable ou non.

  2. Renforcer notre activité agricole en confiant sa gestion à des professionnels de l´agriculture tels que des ingénieurs agronomes sortis de l´Institut d´Agronomie de Tove (pas loin de Kpalime) Il paraît que certains agronomes proposent leurs services aux associations de la diaspora. Quelques contacts ont été pris par Kathy qui a dans ses connaissances des amis qui ont déjà utilisé les services de ces groupements d' agronomes. Affaire à suivre.

  3. Trouver d' autres sources de revenus auprès des mécènes, des entreprises qui ont dans leur budget une part sociale. Viviane se charge de ce volet.

  4. Se former afin de mieux présenter nos prochaines demandes de subvention certains membres du C.A se sont portés volontaires pour suivre les formations proposées par le service action internationale du département de l’Essonne.

  5. Perspectives 2022 :

  6. Organiser une soirée galette le 8 janvier pour présenter les vœux à nos adhérents sous réserve de nouvelles mesures sanitaires gouvernementales

  7. Prévoir notre AGO en mars 2022 date et heure à fixer

  8. Organiser un barbecue en juin 2022 sous réserve de nouvelles mesures gouvernementales

  9. Organiser un gala de bienfaisance en novembre pour récolter des fonds ou à défaut participer à un marché de noël en décembre dans les environs.

En Conclusion

Mon bilan de l'année qui vient de s' écouler est plutôt positif et je peux en conclure que malgré tout, Da m’a dit se fraie son chemin dans ce monde de tourments à travers des actions simples, empreintes d'amour.

Comme le dit si bien Soeur Emmanuel :

Regarder l'autre, l'écouter, lui sourire, s'intéresser à lui, c'est le commencement de l'humanité !

Nous avons foi en un lendemain meilleur !!!


Toute l' équipe de Da m’ a dit se joint à moi pour vous souhaiter d'agréables fêtes de fin d' année.


Mme JIMNIGA Émilie

Présidente de l’association Da m’a dit

Bien naître et bien grandir en Afrique !


Ps

Notre cause vous intéresse? Rejoignez-nous ou soutenez-nous

Toutes les informations sur www.damadit.com

Ou en renvoyant le formulaire suivant à

Association Da m’a dit

32 rue Francoeur

91170 Viry Châtillon



Formulaire d'adhésion

adhésion
.pdf
Download PDF • 194KB
 

Cette Newsletter est aussi disponible en format PDF

newsletter 10
.pdf
Download PDF • 5.18MB

0 commentaire

Posts récents

Voir tout