Rechercher
  • Emilie Jiminiga

2019


Une vision en appelle une autre ! Un monde sans vision est un monde sans évolution et  c’est pour cela que Da m’a dit n’a pas l’intention de s’arrêter de croire en ses rêves ni de baisser les bras face aux difficultés mais de continuer à AGIR. La détermination, la confiance, la responsabilité individuelle  puis collective, l’engagement, constituent notre force d’action. Dans un de ses « motivus » du mois  de juin notre ami et partenaire de ForManagement, Mr Yves Ezui, écrivait ceci : « Quelques soit le type de projet …. malgré toute votre expertise vous ne pouvez évaluer à 100% les obstacles ni les opportunités que vous rencontrerez sur votre route. Aussi lorsque votre motivation est au beau fixe et que vous avez fait un minimum d’analyse ASSUMEZ ! ET FONCEZ ! » Permettez-nous, chers lecteurs, de vous communiquer les temps forts de ce premier semestre 2019 car oui, beaucoup de choses se sont passées depuis notre dernière newsletter.

EN FRANCE

L’AGO du 16 Mars

Nous avons été heureux de constater la fidélité de nos membres, de voir de nouvelles adhésions et l’implication de plusieurs, comme Marylène, Elvi et Roselyne, nouvellement retraitées, dans différentes actions. Le point fort fut la validation, à l’unanimité moins une abstention, d’une grande décision : la prise en charge du départ d’Emilie au Togo dans le cadre d’une demande de mise en disponibilité d’un an renouvelable dès 2020.


Les actions de sensibilisations à la solidarité internationale en milieu scolaire :

Invitées par l’association amie ADELIA Emilie et Françoise ont présenté Da m’a dit à des élèves du lycée Marguerite Yourcenar de Morangis. Partenariat avec le collège St Clément de Viry Chatillon : Elvi, Marylène et Emilie ont rencontré des élèves de 5ième et récolté leurs lettres pour le Togo. A son retour, Emilie, avec Maryse, leurs ont remis les missives de leurs correspondants togolais. Maryse et Emilie sont retournées au lycée Doisneau de Corbeil où des jeunes ont mené une réflexion active sur les grossesses précoces (en France et en Afrique) et réalisé pour Da m’a dit des badges contre ce fléau. Marylène et Emilie ont présenté l’association à une classe de CE1 d’une école élémentaire communale d’Evry. Les enfants ont montré une belle réceptivité.

Les réunions de bureau : fructueuses et conviviales on y pense les projets à venir. Ex : proposer, quand Emilie sera au Togo, des stages pratiques aux écoles d’éducatrices de jeunes enfants et d’infirmières.

 L’envoi de deux cartons au Togo contenant des produits achetés et des objets donnés pour Yokélé



AU TOGO

L’AGO du 13 avril.


Y ont participé, outre des adhérents et les personnalités du village de Yokélé, les représentants de 2 associations togolaises : Green Village Fondation (GVF) et KADODO, qui viennent de créer un partenariat avec Da m’a dit. Deux nouvelles personnes sont entrées au conseil d’administration : Mr Agbossou, comme conseiller et Mr Edem Akpaton qui va seconder Franck, le secrétaire et qui, de plus, a proposé de faire le lien entre l’équipe de terrain de Yokélé et le conseil d’administration de Lomé. Il est venu passer 3 jours à Yokélé en compagnie d’Emilie pour s’imprégner de la vie du centre.


La mission d’Emilie du 5 avril au 3 mai

Ces objectifs principaux furent de rencontrer Yvonne (nouvelle intendante du centre et responsable du pôle AGR), de participer à l’AGO ; de lancer les travaux de mise hors d’eau d’un bâtiment ; de démarrer les  AGR agricoles et de solliciter des partenariats avec des associations locales.


Etat du Centre

Tout va bien à part des petits problèmes de coupures d’eau et d’électricité, d’évacuation d’eau et de jardin trop touffu (réglé en une journée de travail d’un jardinier temporaire ce qui s’avère moins couteux qu’une embauche à temps partiel à l’année).

Le personnel

Dès son arrivée Emilie a eu un entretien avec chaque employé et vu l’importance de mettre l’accent sur la formation. Un planning a été établi pour passer du temps avec chacun afin de mieux cerner ses difficultés et d’y remédier dans la mesure du possible


Les activités du centre

Le secteur de la prévention sanitaire reste un peu décevant. Lui donner son plein envol est un point sur lequel Emilie se focalisera en 2020. Par contre la bibliothèque et la salle de jeux sont si investies qu’il a fallu réorganiser le planning de Jonas : définir les jours ou les demi-journées dédiés aux activités ludiques et ceux dédiés à la bibliothèque afin que les personnes qui viennent pour y travailler bénéficient du calme nécessaire. Jonas, Edem et Emilie ont organisé une après-midi spéciale avec des collégiens sur les questions liées au respect de leur corps et à la sexualité précoce et ses conséquences. Ce fut un temps fort, notamment lorsque leur ont été remis les badges réalisés par les jeunes du lycée Doisneau de Corbeil. Chacun a choisi le sien après que fut expliqué le sens de chaque slogan. Le badge le plus prisé affirme : « Moi je dis non ». Ces jeunes ont écrit des lettres de remerciements qu’Emilie a rapportées à leurs ainées de Corbeil.


De nouvelles adhésions

Quelle joie de voir Mmes Essi Awute et Antoinette Baba adhérer à Da m’a dit Togo et s’y impliquer aussitôt. Elles ont participé à deux réunions et se sont même déplacées à Yokélé puis sur nos terres de Govu.

Les AGR

La boutique : elle n’est pas assez attractive. Des améliorations ont été proposées. Le tourisme : bien que tributaire de l’état de la route les locations (chambres et salle de conférence) se développent un peu. L’activité agricole : sur 3 ha, un seul a été dessouché et il reste à débiter les arbres puis à planter. « Green village fondation » a un projet clé en main de culture de manioc avec des femmes.


Les réparations

La mise hors d’eau du bâtiment qui souffrait d’infiltrations a pu être réalisée grâce à l’implication de Mr Ephrem Wogomebu et à la société DK VISIRE BTP. En posant l’armature du premier étage nous évitons des dégâts lors des saisons des pluies torrentielles. Le forage, réalisé en 2015, montre quelques faiblesses. Emilie a fait intervenir un plombier, sans succès, puis la société Energie stable qui a vérifié la pompe solaire et fait des aménagements supplémentaires pour une meilleure immersion de la pompe, avec l’espoir que la saison des pluies règlera le problème de débit d’eau.


Conclusion

« Après le verbe « AIMER » « AIDER »  est le plus beau verbe du monde » dit l’écrivaine et journaliste Bertha Kinsky. Et Da m’a dit l’affirme avec conviction : ensemble nous voulons et pouvons Aider en accompagnant les plus démunis dans l’amélioration de leur condition de vie, au moins sur le plan Éducatif et Sanitaire.

DA M'A DIT
s11151fixed (2).png

Damadit France

1 allée Louis Debondt

91170 Viry-Châtillon

+ 336 78 30 30 00
+ 336 52 52 28 10

Damadit Togo

56 rue des crevettes
Lomé

+ 228 90 04 36 10
+ 228 90 94 84 54

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

NOS PARTENAIRES

Enregistrée en Préfecture de l’Essonne sous le numéro : W912005760

Copyright © 2012 - Da m'a dit - All Rights Reserved - by Gifty

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon